----- Présentation de la série "Dark-Hunter"
----- Retour à la liste des livres de la série Dark-Hunter


Acheter l'édition britannique :


Genre :
Romance paranormale / fantastique
Éditeur original : St Martin's Press
Titre original : Dragonsworn
Date de sortie - États-Unis : 1 août 2017
Formats disponibles - États-Unis : grand format / audio-book / e-book
Nombre de pages - États-Unis : 352

PERSONNAGES PRINCIPAUX

    
Falcyn et Médée



   Il n'y a rien dans l'univers que Falcyn, le dragon maudit, ne déteste plus que l’humanité... sauf les Grecs. Dans une guerre dont il ne voulait pas faire partie, ils ont systématiquement détruit tout ce qu’il aimait. Maintenant, il vit isolé, loin du monde et attend le jour où l'évolution le débarrassera enfin de la vermine humaine.
 
   Médée est née de la petite-fille du Dieu grec Apollon et fait partie des premiers de son peuple qu’il a condamné à mourir à vingt-sept ans. Mais elle ne laisse pas n’importe qui régler sa vie. Pas même son grand-père si célèbre. Et lorsque Apollon envoie une nouvelle épidémie pour détruire ce qui reste de son peuple, elle refuse de rester et de regarder tout ceux qu’elle aime lui être pris une nouvelle fois.
 
   Cette fois, elle sait qu'il existe une arme secrète qui peut arrêter l’ancien dieu et son armée de démons. Une bonne fois pour toutes. Cependant, le dispositif est entre les mains d’un dragon qui ne veut rien avoir à faire avec la politique, les dieux, l’humanité, les Daimons ou les Apollites. Et surtout pas elle. Il ne cèdera pas.
 
   L'ennemi de mon ennemi...
 
   Quand Apollon fait une démarche stratégique qui se retourne contre Falcyn, il le force à entrer en jeu. Maintenant Médée aura soit l’arme, dont elle a besoin pour sauver son peuple, soit elle déclenchera l'Armageddon total. Si elle ne peut pas trouver une manière pour contrôler le dragon avant qu’il ne soit trop tard, Falcyn sera un fléau encore pire que celui qu'Apollon a lâché sur le monde.
   Mais comment quelqu'un peut contrôler un dragon démoniaque dont le seul but est l'annihilation du monde ?
 

Une mini-série dans la série...
Ce livre appartient à la "Trilogie Dragon's Rising", qui comprend les livres :

Dark-Hunter #26 - Dragonmark
Dark-Hunter #27 - Dragonsworn
Dark-Hunter #28 - Stygian


Trois raisons de lire ce livre :

  • On vous donne une nouvelle piste à suivre pour découvrir le véritable père d’Acheron.
  • On y trouve quelques informations sur l’origine des Charontes.
  • Vous voudrez finalement savoir pour Urian.

           

 


<= Livre précédent   Livre suivant =>

 

NOS AVIS SUR "DRAGONSWORN"

Celui d'Aliénora (Lecture en anglais)

   Comme beaucoup j’étais curieuse de lire un livre dont Médée est l’héroïne, car à l’instar de son père, elle est loin d’être la "gentille" dans cet univers. Et la voilà associée à Falcyn, un dragon dont on ne sait rien mise à part son aversion pour tout et tout le monde.
   Enfin on revient sur la guerre amorcée dans Dragonbane il y a deux ans et l’épidémie qui décime les Daimons – Apollon s’étant mis en tête de les punir d’avoir déjoué le sort réservé aux Apollites et s’être tournés vers Apollymi en devenant des Daimons... Il élimine en même temps une armée puissante et déterminée.
C’est la guerre. Et à un niveau jamais atteint jusqu’ici. Depuis Dragonbane nous assistons à d’importants chamboulements, les évènements qui ont lieu depuis deux ans vont à mon avis changer radicalement certaines choses.

   Car Apollon, allié à Kessar et son armée de Gallus, continue ses attaques. Ces derniers n’ont toujours pas renoncé à libérer la Dimme (rappelez-vous, tout à commencé dans Le Dieu Déchu, l'histoire de Sin et Katra). Depuis quelques livres, les Gallus ont prit de l’importance et sont des ennemis bien plus coriaces que les Daimons. Dans Dragonbane, l’armée de Kessar avait attaquée simultanément l’Olympe, Kalosis et les Sanctuaires. Dans Dragonsworn, les attaques continent et le nombre de victimes augmente. Maintenant allié à Morgane Le Fey, elle aussi assoiffée de pouvoir, Apollon a fait entrer les Gallus à Camelot (le Val-Sans-Retour, Avalon, etc…). Ils veulent détruire et asservir tous les mondes, dont le nôtre bien entendu.
   Comme tous les livres depuis Son of No One, on retrouve de nombreux personnages, bons ou mauvais, de la série Lords of Avalon, dont Dragonsworn est un livre à part entière. Ils prennent tous part au combat.

   Au milieu de tout ça, Médée doit mener son propre combat. Pour sauver ses parents et Davyn, tous les trois mourants, elle doit convaincre Falcyn de lui confier sa dragonstone. Mais elle n’est pas la seule à convoiter la pierre dont la puissance est sans égale. Morgane et Apollon sont près à tout pour s’en emparer. Sans compter la nouvelle obsession du dieu grec : abattre Apollymi en commençant par éliminer les trois seules personnes auxquels elle tient… je vous laisse découvrir lesquelles. Mais si vous vous rappelez qui est réellement Apollymi, vous pouvez sans doute trouver (je vous met sur la voie, la révélation sur Apollymi est dite dans La prophétie des songes).

   J’imaginais un couple explosif, avec des réparties cinglantes, je n’ai pas été déçue sur ce point. Mais je ne m’attendais pas à un couple si bien assorti. On connait Médée et ce dont elle est capable, son passé, ses blessures. En revanche, Falcyn est un mystère, il vient à peine d’apparaître dans la série. C’est un homme, un dragon, qui cache de nombreux secrets, même à sa famille.
Au final, Médée et Falcyn se ressemblent beaucoup, et leurs blessures passées et présentes vont les rapprocher. Falcyn lui confiera alors ce qu’il n’avait jamais dévoilé à personne. Des secrets innatendus, à la hauteur du personnage !
   Je ne m’attendais pas à autant de révélations d’importance dans ce livre. Sans aucun doute possible, nous sommes encore en plein cœur de "l’arc Jaden". Car des informations cruciales sur les dieux originels, la Primus Bellum, les Malachai et les Sephirii pleuvent littéralement.
   De plus en plus, et ce depuis plusieurs livres déjà – depuis le début de l’arc Jaden, en fait – des combattants de la Primus Bellum réapparaissent, dans les deux camps. Comme les prémices d’une nouvelle grande bataille à venir...

   C’est un roman avec beaucoup, beaucoup d’actions, avec peu de temps morts. Il y a aussi une piste de donnée pour les véritables origines d’Acheron, et l’identité réelle de son père (reste à le retrouver avant Apollon). Et surtout, l’amorce de l’histoire d’Urian, et l’identité de celle qui partagera sa vie dans Stygian l’année prochaine. Pourtant, bien que presque continuellement présent, il a été tellement discret et silencieux, que j’en ai souvent oublié qu’il était là, lui aussi.

   Mais ce qui m’a le plus marquée – entre autres choses – dans ce livre, c’est l’intervention de Simi (sans Acheron, ne pouvant comme d’habitude pas intervenir dans ce monde, il est absent). Sherrilyn Kenyon nous montre une facette de Simi que l’on a très peu vue jusqu’à maintenant, très éloignée de la gamine immature qu’elle laisse paraître la plupart du temps. Je pense qu’au contraire, elle est exactement l’inverse depuis longtemps. Mais qu’elle adore être "la petite fille turbulente et pourrie gâtée" de ses Akris. Sa conversation en privée avec Maddor, lorsqu’elle veut le pousser à faire la paix avec Falcyn et lui pardonner pour sa vie entière d’esclavage est l’une des plus belles scènes du roman. Ses paroles rassurantes, réconfortantes, un brin autoritaire et pleines de bon sens… Simi est bien plus adulte qu’elle ne le laisse paraître en public. 
   Voir Maddor pleurer en comprenant qu’elle a raison, et Simi le prendre dans ses bras pour le réconforter était juste… émouvant. Elle est invariablement attachante, et c’est d’ailleurs un point qui est soulevé plusieurs fois au fil des pages, et par les personnages les plus coriaces.

   L’épilogue enfin. Et Dragonsworn s’achève sur une toute dernière révélation, et pas des moindre ! Qui bouleverse pas mal de choses sur ce que l'on croyais acquis. Et surtout ce qui m’a personnellement fait sauter de joie, depuis toutes ces années : ENFIN, la mention de Xander et Brynna. Il était temps ! Vivement l’année prochaine car Xander aura vraisemblablement son importance dans Stygian (et bientôt son histoire, alors ?).


Et pour ceux qui se demandent pourquoi voir mentionner Xander et Brynna était quelque chose d'inespéré => Dark-Hunter #9 - L''homme-tigre (Lisez bien l'encart "Le saviez-vous ?"wink).
 
Pour la Primus Bellum, si vous vous demandez ce que c'est et voulez vous rafraîchir la mémoire, c'est ici : Les dieux originels et la Primus Bellum.

 

   

 


Texte original © Sherrilyn Kenyon
Traduction © Dark-Hunter Francophone