Pourquoi le pseudonyme de Kinley MacGregor ?
Par Sherrilyn Kenyon...

   J'ai commencé ma carrière avec mon nom, Sherrilyn Kenyon. J'ai vendu six best-sellers, des romans paranormaux et de la science-fiction, puis le marché du paranormal a chuté. Les éditeurs ont paniqué, et tous ceux qui écrivaient du paranormal, peu importe si ça se passait bien, ont perdu leur contrat. Pendant quatre ans et demi, j’ai proposé mon travail, à tous les éditeurs (grands et petits). Et oui, cela inclut aussi les romans Dark-Hunter et d'autres qui sont devenus des best-sellers dans le monde entier. Personne n'a jamais dit que la publication était facile.

   Après quatre ans et demi d’interruption involontaire, j'ai enfin trouvé un éditeur prêt à tenter sa chance avec moi. Que Dieu bénisse Laura Cifelli. Mes précédents livres avaient été publiés dans un genre différent, Laura m'a demandé si ça me dérangeait d'utiliser un pseudonyme pour les nouveaux livres. Je suis très superstitieuse, et je craignais que mon nom soit maudit, donc j'ai accepté. J’ai choisi MacGregor parce qu'à un moment, le clan MacGregor avait été contraint de se cacher en Écosse et ne pouvait pas utiliser son propre nom. Il m’a semblé approprié, et ainsi est née Kinley MacGregor

   Quand j'ai finalement vendu la série Dark-Hunter en 1999, l'éditeur avec lequel je publiais sous le nom de MacGregor, a craint que ce genre de livres "paranormal / vampire", que les lecteurs n'auraient pas achetés, de toute façon, puissent contaminer les romans historiques et il a fortement demandé à ce que je n’utilise pas le nom MacGregor. Mon rédacteur en chef à Saint Martin’s Press a donc suggéré d'utiliser mon vrai nom. Elle espérait que j’aurais encore quelques lecteurs de mes romans précédents, qui seraient prêts à acheter la série Dark-Hunter.

    Kinley MacGregor a été le premier nom à gravir les échelons du New York Times.


Les séries "The MacAllisters" et "Brotherhood of the Sword"

La série "Sea Wolves"

La série "Lords of Avalon"