La tournée britannique de Sherrilyn Kenyon était initialement prévue pour l’automne 2012, un événement que nous attendions avec impatience à l’époque, mais elle fut annulée suite à des problèmes personnels de l’auteur.

 Nous avions donc suivi l’affaire de près dans l’attente de nouvelles dates.

 


A l’été 2013 les dates furent annoncées, pour la sortie prochaine de Styxx (Dark-hunters #23) le 3 septembre 2013, et l’éditeur britannique organisait pour l’occasion une tournée en Angleterre :

10 septembre 2013 : Nottingham (conférence + dédicace).

11 septembre 2013 :  Birmingham (dédicace).

13 septembre 2013 : Londres (dédicace).

Nous avons donc réservé aussitôt nos billets, direction Londres. Qu’elle fasse un crochet par Paris le lendemain ne nous a pas arrêtés, nous devions aller en Angleterre en 2012, nous n’allions pas revenir sur notre idée.

 
Départ donc le vendredi en question à 7h43 de Paris… il pleut.
Arrivée à Londres à 9h00… il pleut.

La dédicace est prévue pour 18h00 au Forbidden Planet, cette chaîne de magasins britanniques n’est pas seulement une grande librairie, mais un temple dédié aux goodies de séries tv et de films.
Notre objectif : « First in the queue ! » car les cinquante premiers auront droit à un sac à l’effigie de la tournée.
Là-bas, nous avons retrouvé Maria, notre homologue et partenaire italienne, puisqu’elle est l’une des créatrice de Dark-Hunters Italia.
La dédicace ne commence que dans deux heures trente, mais nous ne sommes pas les premiers, suffisamment en tout cas pour avoir le sac.

Nous avons le temps de discuter avec les fans autour de nous : notre partenaire italienne, les britanniques évidement, mais aussi les espagnols, beaucoup d’autres pays étaient représentés dans cette file, preuve de la notoriété internationale de Sherrilyn Kenyon. Ce fut l’occasion de comparer nos impressions sur les couvertures respectives de chacun, les traductions, et se rendre compte que sur ce point nous n’étions pas les seuls. Les britanniques ont été très surpris des libertés qui avaient été prises par certains éditeurs étrangers.

 


 Les organisateurs ont vu les choses en grand, une longue table est recouverte d’une centaine d’exemplaires de Styxx, sans compter les étagères bien fournies du magasin. Nous sommes assis entre les étagères, adossés aux livres, l’espace est réduit mais les clients ne se plaignent pas en zigzaguant entre nos sacs, ça ne dérange pas les employés qui nous souris en voyant tout ce monde réunis pour l’occasion.

Applaudissements à son arrivée, elle est accompagnée de Loretta, l’une de ses bêta lectrices.

Chacun a eu droit à une petite conversation avec elle, un câlin et une photo, et elle est repartie avec beaucoup de cadeaux de la part de ses fans. Dark-Hunters Italia lui avait préparé un t-shirt, nous lui avons offert un badge. 



Des goodies (produits dérivés) sont distribués : cartes collectors, marque-page et le fameux sac pour les 50 premiers (voir photo). C’était rapide, mais nous lui avons dit que nous serions à Paris demain… plus nombreux.

Départ de l’hôtel à 4h00 du matin, notre train arrive à 9h45 à la gare du Nord de Paris, il pleut toujours.







 


Nous allons sur le lieu de la dédicace, Bercy Village, où nous attendent pour le petit-déjeuner les deux autres fondateurs du site Internet, et plusieurs membres du forum, d’autres nous rejoindrons sur place.

Pour cet événement, une page Facebook en partenariat avec les éditions J’ai Lu avait organisée un concours permettant à trois personnes d’aller au restaurant avec Sherrilyn Kenyon, la directrice éditoriale de J’ai Lu pour cette série, et bien sûr les deux personnes ayant organisé le concours.

L’une de nos membres a eu la chance de faire partie des trois heureuses gagnantes, et nous a raconté ce moment. C’est ainsi que nous avons appris le lien qu’aurait Cadegan (héros de Son of No One, sorti le 2 septembre 2014 aux États-Unis) avec Thorn, et ce, trois semaines avant que les lecteurs américains ne l’apprennent.

La dédicace étant prévue pour 15h30 à la Fnac de Bercy Village, nous avons patienté un long moment au pied de l’escalier du magasin où se tiendrait la séance. Une petite table est installée avec un petit présentoir où l’on trouve de deux à quatre livres de chaque seulement. Et où l’on remarque aussi l’absence totale des quatre livres concernant un Dream-Hunter (sans commentaires…).

Nous ne sommes pas les premiers, mais les seconds ! Et petit à petit d’autres membres de Dark-Hunter Francophone nous rejoignent, nous serons au total quinze à nous rencontrer enfin en vrai.

 

Contrairement à Londres où nous étions assis entre les étagères sans que cela ne pose problème, et bien qu’ici nous soyons dans un large espace, sans étagères de livres et en ayant laissé un accès pour les clients : interdiction de s’asseoir ! On avait vraiment l’impression de gêner, le personnel nous demandant sans cesse de ne pas nous mettre près de l’escalier… Alors que c’est là que se trouvait la dédicace.

Au fil des heures la foule grossit, bien moins importante que Londres, moins de cent personnes.
Là encore elle reçoit beaucoup de cadeaux : dessins, chocolats, gâteaux, une rose noire en l’honneur d’Apollymi… Sherrilyn Kenyon est une auteur vraiment aimée de ses fans, beaucoup avaient prévu au moins un petit cadeau pour elle.

 

Après la dédicace était prévue une séance de Questions/Réponses avec les fans, à laquelle nous avons bien sûr assisté.

=> Pour lire le compte-rendu de la conférence, cliquez sur l'image.

 


Texte de Dark-Hunter Francophone.
Crédit photos Dark-Hunter Francophone.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir