----- Liste des séries de Sherrilyn Kenyon / Kinley MacGregor
----- Présentation de la trilogie "Deadman's Cross"


"Rejoignez le Capitaine Bane et son équipage d'Hommes Morts, luttant contre les damnés qui s'en prennent à ceux qui naviguent en haute mer." 


 

 


Couverture américaine


Couverture britannique


Titre original : At Death's Door
Auteur :
Sherrilyn Kenyon
Genre :
Fantasy Historique
Éditeur Original :
TOR
Date de publication (États-Unis) : 10 septembre 2019

PERSONNAGES PRINCIPAUX
  
Ghede Nibo et Valynda

 

 Résumé :

   Maudite et trahie, Valynda Moore est décédée des suites d'un sortilège vaudou qui l'a laissée prise au piège sous la forme d'une poupée vaudou vivante. Jusqu'à ce que Thorn, le chef des Hellchaser, lui offre une chance de rédemption et une nouvelle vie qui pourrait la ramener dans un corps humain.

  Mais les marchés ne se sont jamais bien passés pour Valynda. Les seules choses sur lesquelles elle peut compter sont la trahison et la médisance, en particulier maintenant que le Malachai, le plus sombre des mals qu’elle et l’équipage de Deadmen ont juré de vaincre, s’est levé. Et cette fois, le roi de tous les démons ne sera pas vaincu. Lui aussi a la seule chose que Valynda souhaite le plus.
   Contre sa volonté, elle est entraînée dans un jeu des plus dangereux où elle doit choisir entre son pire ennemi et ses meilleurs amis. 
   Le gagnant prend le monde et son âme immortelle...

  C’est un monde de démons-contre-des-démons où les enjeux n’ont jamais été aussi élevés : les Deadmen réussiront-ils ? Ou Valynda sera-t-elle celle qui finalement les engloutira et emportera le monde avec elle ?

 

 

 

 

 

 

 


- On en parle sur le forum -
Deadman's Cross #3 - At Death's Door

    


<= Livre précédent    

 
 

NOS AVIS SUR "AT DEATH'S DOOR"

Celui d'Aliénora

ATTENTION SPOILERS si vous n'avez aucune idée de qui sont les dieux originels et ce qu'est un  Malachai... passez votre chemin (ou pas, ça n'engage que vous).


   Ça fait plaisir d'avoir pu finalement lire un inédit de Sherrilyn McQueen (habituons-nous à ce nouveau patronyme qu'elle s'est choisit), en dépit de la situation actuelle. Et puis ce n'est pas n'importe quel roman, c'est le final de l'une de ses séries.

   La trilogie Deadman's Cross prend en effet fin avec l'histoire de l'une l'une des femmes de l'équipage maudit du Capitaine Devyl Bane. Valynda est une "Hellchaser des mers", une "Deadman" ou plutôt, une "Deadwoman". Elle est morte, puis a signé un contrat avec Thorn, pour s'échapper aux Enfers qui lui étaient promises et tenter d'éviter d'y retourner en gagnant sa rédemption.

   Valynda n'a plus de corps charnel. Une amulette cache au monde le fait qu'en réalité, elle a un corps de tissu, un corps dans lequel un amant éconduit a enfermé son âme après avoir tué son corps de chair, la condamnant à vivre éternellement comme une poupée vivante.

   Mais Valynda a été malgré tout amoureuse avant cette histoire. Elle a autrefois donné son cœur à Nibo, un Guédé, un esprit de la mort dans la religion vaudou, qui guide les âmes vers l'au-delà. Mais il l'a abandonnée et trahie. La laissant à son sort.
Voilà pour le contexte.

   Comme les livres précédents, quelques informations sont lâchées au fil des pages sur plusieurs personnages et les liens qu'il peut exister entre eux. Et surtout, sur les six dieux originels et les êtres qui leurs sont liés, Malachai, Sephirii, etc... l'occasion pour ceux qui n'auraient pas lu Les Chroniques de Nick de comprendre aussi qui est Jaden (si vous ne l'aviez pas deviné en lisant Le Gardien d'Azmodéa... oui, gros indice dans ce livre). Ici le Malachai bien sûr, c'est Adarian, le père de notre Nick, qui sévissait déjà au XVIIIème siècle et qui s'est évadé de la prison où l'avaient enfermé Noir et Azura (bien qu'ils ne se soient pas toujours appelés ainsi). L'ennemi dans ce livre, c'est bien lui, le final du livre précédent nous l'avait déjà annoncé.

   Depuis Le silence des ténèbres (série Dark-Hunter), nous sommes rentrés dans "l'Arc Jaden", et de fait, on le sait, tout ce qui concerne les dieux originels, le Malachai, les Sephirii (comme Jared), la Primus Bellum, etc... concerne Jaden d'une certaine façon que je vous laisse découvrir ou deviner. La trilogie Deadman's Cross s'inscrit dans cette idée, car comme tous les livres précédant (et j'inclus les Dark-Hunter et les Chroniques de Nick), c'est bien sur tout ce monde là que Sherrilyn nous distille des infos primordiales, certaines sont clairement dites, d'autres plus tortueuses, au lecteur de les trouver.

   Dans ce livre, c'est l'occasion par exemple d'évoquer sans détour le demi-frère de Nick, cet autre fils d'Adarian, Madoc, qui est aussi un Dream-Hunter bien connu des lecteurs... la clé pour défaire son père ? Menyara parvient à nous faire douter sur sa nature exacte et ce qu'il est en réalité. C'était amusant de voir qu'Acheron ignorer totalement qui est Madoc – pour lui ce n'est qu'un simple Deam-Hunter – et que les dieux originels, afférés à la mise en place de leur propre plan, et considérant que c'est surtout leur affaire, le laisse dans cette ignorance. C'est un peu comme si les originels se disaient : "Tu es peut-être de la famille, mais pas besoin qu'on te dise tout. Par contre tu peux nous servir, tu n'as pas à savoir les détails. Tout ça c'est nos affaires". Acheron n'est peut-être pas si puissant et omniscient que ça finalement... concernant le Malachai, on se rend compte qu'il est loin de tout savoir. Après tout, il ne savait même pas pour Nick, alors que Menyara (et peut-être même Savitar, le savait).

   L'exemple des actions de Maa't, que l'on a apprit dans Les Chroniques de Nick puis aussi maintenant dans At Death's Door, montre tout de même qu'aucun des six originels (ou sept...) n'hésite à manipuler les gens, qu'ils leur soient proches ou non, pour arriver à la finalité de LEUR plan.

   Et au milieu de tout ça, les autres paraissent finalement n'être que des pions. Même si je pense qu'un certain nombre en ont conscience et sont peut-être même de mèche avec eux. Je pense à Savitar et Thorn notamment... d'ailleurs... en parlant de Thorn, Maman Brigitte, l'épouse de Baron Samedi, serait-elle ou a t'elle été aussi la Brigid de Thorn ? Je me suis posé la question. Ils ont en tout cas un passé dont il ne veut pas parler (comme c'est étonnant de la part de Thorn, n'est-ce pas ?).

   Et puis il y a Shadow, futur héros de son propre roman dans la série, qui n'est autre que le fils... d'Azura. Dans At Death's Door, on le découvre être un bon ami de Nibo... et surtout amant de la fille d'Hadès (à qui Nibo s'engage à payer une dette dans l'avenir, va t'on un jour en entendre parler?).

   Ce que je retiens aussi de ce livre, c'est la mention du fait que Jean-Claude Tessier est devenu un Dark-Hunter après que son équipage l'est trahi. Et que la pirate Anne Bonny porte son enfant. Pourquoi avoir noté ce détail ? Parce que, rappelez-vous que Sherrilyn avait décidé de manière très subtile de lier cet univers à son ancienne série Sea Wolves (dont un tome est paru en France). C'est d'ailleurs dans ce tome paru en France que l'on découvre son héroïne, Lorelei Dupree... petite-fille de Anne Bonny (et finalement de Jean-Claude, le Dark-Hunter, et non de John Rackam, comme l'a retenu l'Histoire). Lorelei qui porte aussi le nom de "Dupree", et qui de fait, fait d'elle la descendante de Kalder Dupree et Cameron, membre de l'équipage du Sea Witch. Kalder étant un sirénien et Cameron une... enfin, quelque chose que je vous laisse découvrir.
   De quoi (re)lire
Pirate de mon Coeur (Publié chez J'ai Lu pour Elle), d'une autre façon...

   En revanche je m'attendais aussi à revoir Rafaël Santiago, qui deviendra aussi un Dark-Hunter...

   Je me demandais comment allait se finir ce livre. Au final, la boucle est bouclée... l'équipage prend ses quartiers à la Nouvelle-Orléans. Une ville qui commence à se bâtir... la suite ? On la connaît, non ?

   J'espère vraiment revoir ceux des membres d'équipages qui seraient encore dans les rang de Thorn à notre époque, car je m'y suis attaché. Même si on connaît certains de leurs descendants, qui vivent à la Nouvelle-Orléans !

   Si une nouvelle bataille finit par éclater entre les dieux originels, connaissant tous les anciens membres de leurs armées respectives que nous découvrons depuis quelques années dans les livres et qui resurgissent d'année en année, de plus en plus nombreux, l'équipage de Devyl Bane ne serait pas de trop.

   Peut-être vit-il d'ailleurs toujours à la Nouvelle-Orléans...

 

 

Texte original © Sherrilyn Kenyon
Traduction © Dark-Hunter Francophone