----- Présentation de la série "Dark-Hunter"
----- Retour à la liste des livres de la série Dark-Hunter


Cette histoire mais en scène uniquement le monde des Were-Hunters (Garous), et notamment l'organisation au sein de l'Omégrion.


 


Genre :
Romance paranormale / fantastique
Éditeur original : St Martins Press
Titre original : Unleash the Night
Date de sortie - États-Unis : 27 décembre 2005
Formats disponibles (US) : papier / audio-book / e-book
Nombre de pages - États-Unis : 334 (poche)

Titre français : L'homme-tigre
Éditeur français : J'ai Lu
Date de sortie - France : 16 février 2011
Traductrice : Dany Osborne
Format disponible (France) : poche
Nombre de pages - France : 315

PERSONNAGES PRINCIPAUX

         
Wren  et Marguerite


Lieu :
La Nouvelle-Orléans

"C’est la loi de la jungle pour les Were-Hunters. Le danger rôde chaque jour. Il n'y a pas de confiance. Personne à aimer. Non, si ils veulent vivre ... "

Orphelin, sans un clan pour le réclamer, Wren Tigarian a grandi jusqu’à l'âge adulte sous l'étroite surveillance et la méfiance de ceux qui l'entourent. Né du mélange interdit de deux animaux : le léopard des neige et le tigre blanc, Wren n'a jamais écouté personne quand il voulait quelque chose. Maintenant, il veut Marguerite.

Marguerite D'Aubert Goudeau est la fille d'un sénateur américain de premier plan qui déteste la vie mondaine, mais elle est obligée d’y vivre. Comme sa mère avant elle, elle a de fortes racines cajuns que son père ne comprend pas. Pourtant, elle n'a pas d'autre choix que d'essayer de se conformer à un monde dans lequel elle se sent comme une étrangère. Mais le monde des riches et des puissants n’a jamais rencontré le mondes des Were-Hunters qui existent à leur côté, invisible, inconnu, indétectable. Briser cette loi ferait tomber sur eux la colère d’une force bien plus grande.

Afin d'avoir Marguerite, Wren doit se battre non seulement contre les humains qui n’accepteraient jamais sa nature animale, mais aussi les Were-Hunters qui veulent sa mort pour avoir mis en danger à leur monde. C'est une course sans limite contre le temps et la magie qui pourrait coûter à Marguerite et Wren non seulement leur vie, mais aussi leurs âmes…


- On en parle sur le forum -
Dark-Hunter #9 : L'Homme-tigre


 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Certains fans ont affirmé que Nicolette était très différente dans ce livre par rapport aux romans précédents. L'essentiel à retenir est que Nicolette est d'abord et avant tout une ourse, et tout comme n'importe quel animal il y a ceux qu'elle aime et ceux qu’elle n’aime pas. Elle a été froide dès le début, comme dans le cas où elle a rejeté Vane. Mais dans le cas de Vane, elle l'aimait. Dans le cas de Wren, elle le déteste. Il n'est pas intégré dans leur monde et comme tout animal, elle se jette sur lui pour cela. C'est juste la nature de la bête (pardonnez le calembour).

Wren fait sa première apparition dans La fille du Shaman / Night Embrace, et Sherri a été séduite par lui. Elle était en train d'écrire l'histoire d'Alex et Brynna quand Wren est apparu et ne la pas laisser se reposer jusqu'à ce qu'elle ait écrit son histoire.

 


<= Livre précédent   Livre suivant =>

 
NOS AVIS SUR 'L'HOMME-TIGRE"

Celui d'Aliénora

Retour à la Nouvelle-Orléans avec un autre Were-Hunter, qui n'est pas un loup, mais qui est connu par les lecteurs malgré sa très grande discrétion : Wren Tigarian. Dans le monde, assez sectaire finalement, des Were-Hunters, Wren est un paria, et pour plusieurs raisons que je vous laisse découvrir en lisant le roman.

Mais je commence à le comprendre, beaucoup des personnages de Sherrilyn Kenyon (si ce n'est tous ?) ont une deuxième facette. Il y a celle qui montre aux autres, et la réalité. Et Wren cache clairement bien son jeu, et à raison.
Le secret est de courte durée sur ses véritables origines, ce n'est pas le but de l'histoire. L'intérêt réside ailleurs : il faut le disculper face aux accusations portées contre lui. C'est l'occasion pour Sherrilyn Kenyon de nous dévoiler une facette de ces Were-Hunter : le voyage dans le temps. Je sais, ce n'est pas vraiment une surprise car il en était déjà question dans Dragonswan (les dragons préférant, on peut le comprendre, vivre au Moyen-Âge), mais le principe n'était que survoler (sans jeux de mots...). Ici, on en fait pleinement l'expérience, sans parler des conséquences que de tels voyages peuvent avoir sur notre présent.
Mais c'est aussi l'occasion de présenter l'Omégrion, qui est en quelque sorte le tribunal des Were-Hunters (au passage c'est confirmé, Sebastian et Vane se nomment "cousins"), tenu et dirigé par le fameux Savitar qui est... quelque chose. Je ne sais pas quoi exactement, mais ce n'est pas un Were-Hunter. Ses pouvoirs semblent infini et mise à part pour des réparties cinglantes et sarcastiques, il n'est pas très loquace. A voir pour la suite...

D'autres histoires de fond se tissent ou se dévoilent, on comprend ce qui paraissait inévitable depuis Night Play (Jeux Nocturnes), que Fang (le loup) et Aimée (l'ourse) se sont rapprochés mais qu'ils font tout pour garder cette relation secrète, car interdite, ou en tout cas mal perçue. On revoit aussi brièvement mais avec plaisir, Kyrian et Julian. Et on rencontre un autre Dark-Hunter d'origine française, Jean-Luc, un pirate qui vit encore sur un bateau qui pendant un bref répit va servir de refuge à nos fugitifs.

Et puis, à travers le personnage de Maggie, le personnage de Nick est évoqué avec nostalgie. Le jeune cajun manque vraiment dans cette histoire, quel dommage qu'il ne puisse pas se tenir aux côtés de son ami, il l'aurait défendu bec et ongle. Mais je gage qu'on entendra bientôt reparler de lui, qu'il fera son retour, et qu'il nous étonnera !
 
Celui d'Hylonomé :

Second livre de la série à ne parler qu'exclusivement des Were-Hunters, même Acheron n'est que brièvement évoqués... bon et Jean-Luc est là mais passons.
Une histoire qui permet surtout d'en apprendre beaucoup plus sur cette espèces, leurs lois, la créations des limanis (sanctuaire), et de leurs caractéristiques.
On y découvre deux nouvelles patrias : les tigres et les léopards de neiges, ce qui change des classiques loups.
Le personnage de Wren apparaît depuis "le début" en filigrane lorsque l'on voit le Sanctuaire, et son histoire est plaisante. Son passé, atroce bien que soft par rapport à d'autres. Aimé de personne, ni son, ni sa mère, et de faite, par aucune espèce, car c'est un tigard, un hybride, et blanc de surcroît ! Ce qui n'est pas toléré chez les grands fauves. Il vit en reclus, soucieux de se faire oublier un maximum. Quant à Maggie, sophistiquée, riche, elle en est le parfait opposé. Seul lien entre eux : Nick Gautier.
De scènes cocasses à prises de bec, moments sexy à combats pour la survie, les problèmes et les secrets de Wren nous entraînent plus profondément dans l'univers des Were-Hunters, sur leurs pouvoirs et leurs faiblesses.

 


Les avis de nos partenaires :

    


Texte original © Sherrilyn Kenyon
Traduction © Dark-Hunter Francophone