----- Présentation de la série "The League"
----- Retour à la liste des livres de la série "The League"


 

Genre : Romance Futuriste
Lectorat : Adolescents / Adultes
Éditeur original : St Martins Press
Titre original : The League - Born of Night
Date de sortie - États-Unis : 1 juillet 2014 (Hardback)
                                                 3 février 2015 (Poche)
Format disponible : grand format / poche / ebook / audiobook
Nombre de pages - États-Unis : 576 (poche)

PERSONNAGES PRINCIPAUX

           
Hauk et Sumi



La guerre est en marche...

Comptant parmi les guerriers Andarions les plus acharnés qui soient nés, Hauk est l'un des cinq membres fondateurs de la Sentella - une organisation qui a déclaré la guerre à la Ligue, qui dirige l'univers Ichidian avec une main de fer et terrifie le monde avec une armée d'assassins très bien entraînés-.
Les ennemis d'Hauk sont légions, mais il ne craint rien ni personne. Il ferait tout ce qui est nécessaire pour survivre et protéger ses frères de la Sentella.

Sumi Antaxas est l'une des meilleurs assassins que la Ligue ait entraînés. Dans son monde, la faiblesse n'est pas une option et elle n'a jamais croisé une cible qu'elle ne pouvait pas exécuter. Donc quand on lui demande d’exécuter Hauk, elle croit que se sera une mission facile et rapide.
Mais rien n'est jamais aussi simple que ce qu'il parait, et Hauk est beaucoup mieux entraîné et habile que ce qu'indique son dossier. Mais en plus, alors qu'elle le poursuit, elle tombe sur la clé qui fera tomber non seulement Hauk, mais toute l'organisation de la Sentella.
Dans sa course pour rapporter ses informations, elle est rejointe par des ennemis bien décidés à l'éliminer aussi efficacement qu'elle compte éliminer Hauk. Maintenant son seul moyen de survivre c'est l'homme qu'elle devait tuer. Et Hauk ne lui fait pas du tout confiance.

La seule question est, est-ce qu'il l'aidera à survivre... ou est-ce qu'il l'enverra dans la tombe.


- On en parle sur le forum -
The League #7 : Born of Fury


              



 <= Livre précédent   Livre suivant =>

 NOS AVIS SUR "BORN OF FURY"

Celui d'Aliénora

Second pavé pour cette série, et pour mon plus grand plaisir, car quand j'aime un univers, j'ai toujours l'impression que le livre est trop court. Il m'a fallut une bonne dizaine d'heures de lecture et quelques heures de sommeil en moins pour en venir à bout, et le savourer. Mais j'ai tout de même un avis assez partagé sur ce livre.
Born of Fury nous dévoile l'histoire de Dancer Hauk et de son clan, "né dans la fureur". C'est ce que le reste du monde a retenu d'eux. La famille. C'est le pilier de ce roman. On retrouve Dancer avec son neveu Darice, qu'il doit accompagné au cours de son Endurance. Un rite de passage Andarion, symbole du passage à l'âge adulte, un rite qui peut être dangereux, comme toutes les traditions sur Andaria.
J'ai perçu ce roman comme un moyen de présenter aux lecteurs l'aspect martial et violent du peuple Andarion. Après tout, ce sont eux, enfin, surtout Nemesis, alias Nykyrian, qui sont au centre de la série.

Les Andarions vivent de manière très codifiée et sans éprouver la moindre pitié envers les éléments "défectueux" de leurs familles. Une grande importance est donnée à la qualité de leur lignée, à leur aptitude à combattre et à la perfection physique. Tout défaut en lien avec ces critères étant un motif de rejet sans appel. Leur société est très complexe et je dois avouer que je vais avoir besoin de me faire quelques fiches pour pouvoir maîtriser réellement cette univers. Si ce n'est que pour les noms des clans, des titres, et tous les liens familiaux. C'est à donner la migraine. Donc quand il s'agit d'ajouter les alliances politiques, je vous laisse imaginer ^^.

Quelle claque en retrouvant Thia, l'aînée de Nykyrian. De quoi me rappeler qu'une bonne décennie est passée depuis le premier tome, voire même plus. J'imagine que dans quelques temps, nous pourrions voir apparaître son histoire. Quoique... les éléments donnés dans Born of Ice laissent à penser que ce ne sera pas pour tout de suite.

Paradoxalement avec ce que j'ai dit au début, la longueur de certains passages m'a un peu rebutée, car j'ai du coup eut aussi l'impression que Sherrilyn Kenyon avait cédé à la facilité pour régler quelques petits détails (comme l'attachement instantané entre Hauk et Sumi après une rapide mise au point sur leurs apriori l'un envers l'autre.). Mais c'est vrai que plusieurs problématiques se posent dans ce livre, et l'accent est à juste titre, surtout mis sur la relation conflictuelle entre Dancer et son neveu, qui va révéler comme un effet domino toute la perversion des autres membres de leur clan et la violence sans pitié de leur société.

Des problèmes auxquels va s'ajouter Sumi, l'Assassin envoyé par Kyr pour éliminer Dancer et affaiblir la Sentella. Car elle aussi des choses à régler avec les Hauk. Elle a un passé vraiment intéressant et plutôt inattendu. Toutefois je le répète, même si je comprend l'attachement rapide qu'éprouve Hauk à son égard (et inversement, car intéressée, Hauk pouvant lui permettre de récupérer aussi sa fille), je trouve qu'il baisse un peu trop vite sa garde devant elle. Quoique à bien y réfléchir, il peut l’abattre en un seul coup, donc... elle n'est pas vraiment une menace pour lui.

Sherrilyn Kenyon insiste aussi beaucoup sur le côté "famille". Une famille formée par tous les membres de la Sentella : qu'ils soient Phrixiens, Andarions, Qilath, Trisani, Tavali... ils se considèrent tous comme appartenant à la même famille. Comme le fait remarquer avec humour Syn à Sumi lorsqu'elle intègre le groupe "ils font tous partis du lot", en se liant à Hauk, elle se lie aux autres. Sumi l'orpheline se retrouve au sein d'une immense famille hétéroclite, et chacun des membres est près à mourir pour elle.

Malgré quelque longueurs donc, le conflit entre Dancer et Darice, comme son évolution au fil des pages, jusqu'à la fin du roman est très bien menée par l'auteur. Elle ne tombe pas dans la facilité sur ce point e clarifiant rapidement les choses entre eux : ce qui pour moi prouve que tout le nœud du roman c'est cette relation familiale complexe entre les membres du Clan  de Hawk. Le personnage amène d'ailleurs quelques éléments supplémentaires sur Fain, le frère de Dancer, qui sera le héros de Born of Betrayal.

Born of fury marque aussi un tournant énorme dans la série, avec la réelle entrée en guerre des nations contre la Ligue. La fin donne même un clin d'oeil discret à l'histoire de Fain.


 


Traduction par Dark-Hunter Francophone
Source : http://sherrilynkenyon.com/