----- Présentation de la série "The League"
----- Retour à la liste des livres de la série "The League"


Genre : Romance Futuriste
Lectorat : Adolescents / Adultes
Éditeur original : St Martin's Press
Titre original : Born of Fire
Date de sortie - États-Unis : juillet 1996
Réédition - États-Unis : 3 novembre 2009
Format disponible : poche / ebook / audiobook
Nombre de pages - États-Unis : 529 (poche)

PERSONNAGES PRINCIPAUX

            
Syn  et  Shahara

 
Dans un univers où les assassins font la loi, tout le monde vit dans la crainte, à l'exception de Syn. Né d'un scandale illicite qui a secoué une dynastie, il a toujours su comment survivre dans les rues sanguinaires. Mais c’est le passé, et le futur est maintenant.
Il ne fait pas de prisonniers...
Syn a grandi comme "voleur-tech" jusqu'au jour où son moyen de subsistance lui a révélé une vérité qui pourrait mettre fin à sa vie. Il a essayé de détruire les preuves et il est en fuite depuis. Maintenant formé en tant qu’assassin, il ne permet à personne de le menacer. Jamais. Il est l'obscurité qui avale ses ennemis.
Qui ne propose pas d'échappatoire ...

Shahara Dagan est le meilleur chasseur de primes dans l'univers. Lorsque Syn réapparaît sur les radars, elle devient la seule personne qui peut le traduire en justice. Il n'y a qu'un problème : Syn est un ami proche de la famille qui a aidé ses frères d'innombrables fois. Est-ce que la protection Syn vaut un tel risque ? Le seul espoir pour lui c’est que Shahara retrouve les preuves qu'il a enterré depuis longtemps.

Maintenant, c'est tuer ou être tué, et eux, les prédateurs, viennent de devenir des proies.


- On en parle sur le forum -
The League #2 : Born of Fire






 <= Livre précédent   Livre suivant =>

NOS AVIS SUR "BORN OF FIRE"

Celui d'Aliénora

Deuxième voyage dans l'univers d'Ichidian. L'histoire de Syn se déroule parallèlement à celle de Nykyrian que j'ai rencontré dans le premier tome de cette série. Il est traqué - comme beaucoup d'autres dans ce monde - on l'accuse du viol et du meurtre de Kiara Zamir, qui est en réalité avec Nykyrian... pour protéger son ami, Syn ne dément pas cette accusation.

Shahara Dagan est une chasseuse de primes, une Seax, la plus réputée.
Orpheline, elle n'a plus que ses deux sœurs et son frère Caillen (lui aussi rencontré dans le premier tome). Aînée de la fratrie, elle se sent obligée de veiller sur eux et leur donne le peu d'argent qu'elle réussit à gagner, quitte à se priver. Sa famille est extrêmement pauvre, sa petite sœur est depuis des années gravement malade et est de nouveau à l'hôpital. Mais les soins médicaux sont chers et dans cet univers impitoyable, celui qui ne peut plus payer est jeté à la rue, qu'il soit mourant importe peu. Shahara a besoin d'argent rapidement, encore trois jours et sa sœur n'aura plus accès aux soins. Alors elle accepte le contrat lancé sur Syn, sans savoir qui il est vraiment : le meilleur ami de son frère, celui qui bien souvent, aide financièrement sa famille sans rien demander en échange.

Elle comprendra son erreur, mais un peu trop tard... et finira même par éprouver quelque chose en sa présence. Mais Syn est un homme qui exprime très peu ses sentiments et surtout, se méfie comme de la peste de ceux qui expriment un intérêt pour lui, surtout si c'est une femme. Ce qu'on apprenait sur lui, ou en tout cas, ce qui avait été suggéré, avait déjà éveillé ma curiosité à la lecture de "Born of Night"... il a été marié et est père de famille, puis a été trahit. Pourquoi ? Comment est-il devenu ce qu'il est aujourd'hui : un mercenaire lié avec des Assassins ? Toutes les réponses sont données dans "Born of Fire".

Syn et Shahara sont fidèles aux personnages habituellement créés par Sherrilyn Kenyon. L'un et l'autre ont vécu l'enfer et ont côtoyé la mort dès leur plus jeune âge... et rien ne s'est arrangé pour eux une fois adulte. Comment être heureux dans cet univers ? Tous les deux ont perdus de manière brutale - et atroce - des êtres chers... et ils portent encore le poids de leurs passés, souvent insupportable. Abus, tortures, abandons... difficile de ne pas rester insensible, nos héros ne sont pas épargnés et comme dans "Born of Night" je me suis demandée jusqu'à la fin s'ils allaient enfin arrêter de souffrir et connaître le bonheur.

Mais l'auteur reste très pudique face à ce qu'ils ont enduré, comme toujours. Rien n'est jamais décrit, tout est expliqué, de manière brève mais toujours avec beaucoup d'émotions par chacun des personnages... les détails viennent progressivement dans le récit comme les sentiments de Syn et Shahara qui lentement apprennent à se faire confiance et osent confier ce qu'ils n'ont jamais dit à d'autres. Et ils se libèrent.

Shahara n'est pas une héroïne faible et sans ressources (sauf matérielles) qui attend qu'on la sauve du danger ou de la pauvreté. Elle a appris à se débrouiller seule, car elle n'a pas le choix... dans son monde, c'est un peu "marche ou crève". Mais elle ne reste pas insensible face à Syn qui a vécu une enfance abusive et surtout traîne derrière lui l'ombre d'un père connu pour avoir été l'un des plus dangereux meurtriers de cet univers, violent, cannibale même, un père chez qui il a dû vivre quand sa mère est partie sans se retourner... un bagage génétique qu'il ne peut effacer.

Malgré tout, il se bat pour rester intègre et droit. Il refuse d'être l'esclave de son passé.

Autour de lui on découvre quelques personnages secondaires intéressants, comme VIK, une intelligence artificielle créée par Syn lorsqu'il était enfant, un petit robot qui peut prendre l'apparence d'un oiseau. Et Nero, dont j'aimerais en apprendre un peu plus un jour...

Une fois encore, Sherrilyn Kenyon a su m'étonner. La lecture en anglais m'a certes ralentie, le livre est plutôt épais même pour un "format poche" (529 pages), mais je me suis laissée prendre dans l'histoire sans difficultés. Des révélations, parfois inattendues, sont faites tout au long du récit et le danger est toujours présent, de quoi maintenir l'attention du lecteur jusqu'à l'épilogue.

Définitivement, je conseille cette série ! Autant pour ceux et celles qui connaissent déjà les écrits de Sherrilyn Kenyon à travers la série Dark-Hunter, que pour ceux qui souhaiteraient la découvrir.

 


Texte original © Sherrilyn Kenyon
Traduction © Dark-Hunter Francophone