---- Retour à la liste des extraits - The League


AVERTISSEMENT :
L’extrait suivant comme l’ensemble de ceux présents sur ce site internet, a été traduit par l’équipe de Dark-Hunter Francophone d’après le strict respect du texte original. 
Toutefois nous ne sommes pas traductrices professionnelles, le sens d'une phrase peut nous avoir échappé. Si vous trouvez une faute ou une phrase mal construite, n'hésitez pas à nous le signaler par e-mail.


The League #3 - Born of Ice


 Chapitre 1

 

Neuf ans plus tard.

   Devyn Kell est le diable en personne. Il n'aura aucune pitié de vous et vous tuera s'il découvre qui vous êtes et pourquoi vous êtes là. Croyez-moi. J'ai enterré tous les agents que nous avons envoyé après lui, homme, femme et tout le reste. Comme il peut repérer un opérateur trois secondes après en avoir eu un, peut-être qu'un civil peut lui botter les fesses.
   Ne pas échouer.
   Alix Gerran gardait ces mots près de son cœur en entrant dans le hangar où le vaisseau de Kell était amarré.
   Je ne veux pas faire ça...
   Mais elle n'avait pas le choix. C'était trouver la preuve qui amènerait Kell en justice ou regarder sa mère et sa sœur mourir. Elle avait trois semaines avant que le Ministre en Chef de la Justice Ritadarion les exécutent. Et chaque jour qui passait, sa famille était assise dans une cellule de prison, dans la pourriture.
   Elle était leur seul espoir.
   Tu peux le faire.
   Elle ne comprenait pas encore pourquoi Merjack n'avait pas juste tué l'homme qu'il détestait tant. Mais le Commandant du Ministère de la Justice avait été catégorique sur le fait que Kell devait avoir un procès public et être exécuté. Pour une raison psychologique quelconque un contrat d'assassinat n'avait pas été assez bien pour Kell.
   Peut-être que Kell avait marché sur le chien de Merjack...
   "Nous avons déjà pris soin de son ingénieur de sorte qu'il y a une place vacante dans son équipage fait par nous et pour vous. Vous allez le traduire en justice, vivant pour le procès, si vous ne m'aidez pas, je violerais moi-même votre famille et vous jetterais avec les criminels de classe trois et les regarderais se relayer avec vous."
   Quelle que soit ce que Kell avait fait au Commandant cela devait être terrible. Il n'y avait pas d'autres raisons pour une haine si forte.
   Comment ai-je atterris au milieu de tout ça ?
   Mais ça, elle le savait. Son père avait un cargo de fret jusqu'à il y a six mois quand son second avait pris la fuite avec toutes leurs économies. Sans ressources, sa famille avait été contrainte à la contrebande.
   Malheureusement son père avait sérieusement merdé dans cette carrière et avait été appréhendé il y a une semaine puis exécuté dans les vingt quatre heures ayant suivit sa condamnation. Parce qu'elle, sa mère et sa sœur étaient des esclaves, elles avaient été mises aux enchères afin de payer pour son procès et son exécution.
   Jusqu'à ce que Merjack voit Alix.
   Apparemment, elle avait une ressemblance frappante avec quelqu'un du passé de Kell dont il se souciait et c'était seulement ça qui l'avait empêchée d'être vendue à un bordel.
   Donc, elle était là...
   Je vais mourir.
   Arrêtes, Alix. Tu peux le faire.
   Elle était fatiguée de cette vieille litanie. Le moins que puisse faire la voix dans sa tête était de ne pas penser à la décourager quand elle le disait.
   Tu peux le faire !
   Ouais, maintenant ça sonnait comme si elle était sous médicaments.
   Ravalant sa peur, elle se dirigea vers la zone Delta Alpha 17-4 où le vaisseau de Kell, le Talia, était amarré.
   Il suffit de ne pas le laisser me tuer dans les trois secondes après m'avoir rencontrée. Ça bousillerait sa journée déjà foireuse.

   Elle passa devant de nombreux cargos et fighters, dont la majorité étaient obsolètes et à peine légal pour le vol. Typique vraiment. La plupart des personnes qui visitaient la station Solaras étaient des hors-la-loi, des escrocs, les prostituées, des marginaux ou des pilotes qui avaient besoin d'une prime de risque supplémentaire qui était offerte à tout personne assez stupide pour voler à travers le Système Solaras. L'argent pour eux était tout aussi nécessaire qu'il l'était pour elle.
   Mais alors qu'elle tournait, elle se figea à la vue de ce qui devait être le vaisseau le plus beau qu'elle n'avait jamais vu. Elle en resta bouche bée.
   Qu'est ce que je ne donnerais pas pour un vaisseau comme ça...
   Il était absolument magnifique avec des lignes douces et sans aucun côté anguleux. Peint d'un vermillon sombre avec des reflets dorés, il dominait tout le hangar. Ce vaisseau était vraiment une dame qui faisait honte à chacun des vaisseaux amarrés ici. D'ailleurs, elle aurait fait honte à tous les vaisseaux qu'Alix avait vu en dehors des annonces de catalogues en ligne.
   Laissant échapper un lent souffle appréciateur, elle s'efforça de ne pas rêver dessus et commença à chercher le Talia.
   C'était probablement un vieux pétrolier rouillé ou un cargo guère mieux entretenu que le vaisseau que son père avait eu. Il y avait certainement beaucoup à faire pour le garder dans l'espace.
   Faites juste que Kell ne soit pas aussi dégoûtant que l'équipage de mon père.
   Ils étaient les pires trafiquants et contrebandiers. Ils faisaient peu de cas de l'hygiène. C'était comme un insigne honneur pour eux de puer autant les uns que les autres.
   En regardant le bon côté, au moins cette fois elle n'aurait pas à dormir dans une cache puante.
   Vrai. Avec cette mission, elle avait seulement besoin de trouver ou de fabriquer des preuves pour condamner Kell avant qu'il ne l'a tue.
   J'y vais !
   Repoussant ses pensées effrayantes, elle compta les zones d'amarrage en passant. "Un... deux... trois..." Elle s'arrêta en arrivant près du vaisseau qui avait attiré son attention.
   Non, ce ne pouvait pas être.
   Elle vérifia les deux numéros et bien sûr c'était lui.
   Le Talia.
   Whoa... une vague d'excitation la traversa jusqu'à ce qu'elle se rappelle qu'elle était là pour travailler. Elle était là pour mener l'enquête ou appréhender un dangereux criminel.
   Un tueur.
   "Bon sang, Vik. Comment tu peux ne pas savoir quel est le problème avec cette chose ? Tu ne peux pas communier avec elle ou quelque chose du genre ?"
   Elle hésita en entendant cette voix profonde et grondante qui sonnait comme le tonnerre. Légèrement accentuée, elle envoya un frisson le long de sa colonne vertébrale. Son cœur tonna, elle regarda vers l'arrière et s'arrêta net dans son élan.
   Si elle avait pensé que le vaisseau était vraiment quelque chose, il n'était rien comparé au groupe d'hommes qui semblait être son équipage...
   Oh. Mon. Dieu.
   Celui qui avait parlé devait faire un bon mètre quatre-vingt quinze de haut. Bâti dans des proportions parfaites, il était fin. De larges épaules effilées vers le bas pour affiner ses hanches et le plus joli cul qu'elle n'est jamais vu dans sa vie, elle pouvait débourser un crédit pour ça.
   Ou se briser une dent en le mordant...
   Ses yeux noirs étaient coupés court, mais retombaient à l'avant devant une paire d'yeux si sombres qu'ils le mélangeaient parfaitement à ses pupilles. Ses sourcils sombres parallèles à des pommettes pointues et une mâchoire qui avait un tic.
   Ooooh c'était très agréable aussi.
   La puissance et la force saignaient par tous les pores de son corps. Une image entretenue par le costume noir Armstich qui moulait chaque courbe de ses muscles, et les blasters dans leurs holsters attachés à ses hanches.
   Ouais, ce gars était sérieux et était prêt pour les ennuis.
   Et les hommes avec lui n'étaient pas différents.
   Il y en avait un, un Hyshian qu'elle repéra, à sa droite. Quelques centimètres plus grand, le Hyshian n'en était pas moins à tomber. Ses cheveux noirs tombaient en longues tresses jusqu'au milieu de son dos. Il semblait avoir le même âge que le premier homme qu'elle avait remarqué.
   Au lieu du noir, il portait du brun foncé et avait encore plus d'armes attachées à son corps. Son long manteau était sans manches, montrant ses larges bras, des bracelets d'or encerclaient ses deux poignets et une mince bande entourait son biceps gauche, une marque de mariage dans son monde.
   Oui, il était tout aussi mortel.
   Elle soupçonnait le troisième d'être un méca. Cinq centimètres de plus que le premier qui avait parlé, il avait les cheveux bleu foncé et une peau bleue plus pâle. Avec son teint de peau, il ressemblait à un Rugarion, mais leurs lèvres et leurs yeux étaient noirs au lieu du bleu plus foncés qu'avaient les siens. Comme les autres, il était absolument magnifique. Bien musclé et parfaitement taillé.
   Il semblait aussi remarquablement agacé, ce qui était impressionnant car il était difficile d'obtenir une programmation émotionnelle parfaite dans une Intelligence Artificielle.
   Le méca dévisagea celui qui avait parlé.
   "Mon nom n'est pas "Bon sang Vik" et je trouve ironique que tu puisses penser que je peux communier avec tous les êtres de métal quand tu peux à peine communiquer ton point de vue avec tes propres parents. Et ils t'ont mis au monde. Je n'ai pas donné naissance à ce vaisseau. La dernière fois que j'ai vérifié, j'étais de sexe masculin, ce qui serait donc impossible sur une multitude de niveau."
   L'autre homme se mit à rire.
   "Qu'en penses-tu, Dev ? Peut-on faire une modif sur Vik afin qu'il puisse donner naissance ?
   Le méca se renfrogna.
   "Attention, Sway, je pourrais encore parfaitement t'enfermer dans ta chambre... accidentellement bien sûr."
   Le Hyshian sortit un blaster et le pointa sur sa tête.
   "Je le savais, sale bâtard en métal".
   Dev laissa échapper un souffle irrité avant de désarmer le Hyshian.
   "Vous allez rester ici à vous balancer des coups l'un l'autre ? Ou est-ce qu'on peut se concentrer sur le fait qu'on doit partir de ce trou de merde ?
   Sway lui lança un regard noir.
   -Regarde, personne ne veut plus quitter ce trou que moi. Je suis ouvert aux suggestions, Capitaine Je-peux-le-faire-moi-même. As-tu une idée de ce qui envoie un message d'alerte ?
   Dev lui lança un drôle d'air qui lui envoya un frisson le long de sa colonne vertébrale.
   -Ouais, un dysfonctionement du système qui ne nous laissera pas décoller.
   Vik renifla.
   -J'ai suggéré que nous embauchions un nouvel ingénieur, mais quelqu'un m'a ignoré." Dit-il en glissant son regard vers Dev.
   Dev grimaça.
   -Et qu'est ce que je suis supposé faire ? En chier un ? Au cas où tu ne l'aurez pas remarqué, il n'y a pas une pléthore d'ingénieurs ici.
   -Pléthore ? " se moqua Sway. "Quel genre de mot de fille c'est ?"
   Dev lui sauta à la gorge, seulement pour avoir Vik se mettre entre eux.
   Vik poussa le Hyshian en arrière.
   "Sway, ne meurtrit pas l'entité sacrée. Je ne veux pas être démembré parce que tu auras profané la graine magique. Maintenant, vous allez vous comporter tous les deux comme si vous étiez effectivement des hommes cultivés."
   Alix grimaça. C'était comme regarder un groupe d'enfants sur une aire de jeux.
   De mortels et effrayants enfants, mais...
   Elle devait aller là-bas et se concentrer sur ce vaisseau.
   Je ne veux pas y aller.
   Fais-le.
   Prenant une profonde inspiration, elle se força à marcher de l'avant. S'il vous plaît, ne les laissez pas me tirer dessus.
   "Excusez-moi, les gens effrayants. Votre stabilisateur arrière est foutu."
   Trois paires d'yeux se tournèrent vers elle avec une intensité absolument terrifiante. Elle dû lutter contre son envie de courir.
   Au lieu de ça, elle s'ancra au sol en leur faisant face.

 

 


Texte original © Sherrilyn Kenyon - 1993
Traduction © Dark-Hunter Francophone

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir